Un peu de rien.

Poésie, Désir. Plaisir.

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. » - Lavoisier.

Mr Mojo Risin.

Good luck.

Âme vermeille

Une âme vermeille

Reçue comme une claque

Une brûlante merveille

Une légère marque

 .

Éclats de verres contre ma chair

Force gravité intentionnelle

Violence qui n’a pas voulu te plaire

Partie d’échecs additionnelle

 .

Giclure sans tentation de réanimation

Tableau démentiel et qui se fond

Dans le portrait actuel d’une société

Qui se bat pour un problème démesuré

 .

Salutations devant les foules

Où la lutte est le vent, la pluie, le cri

Où le danger devient balles de mousses

Qu’enfants fatigués ont lancé dans la frousse

 .

Sommeil puissant d’un souffle long

A détruit pour laisser place au géant

Qu’était cette vie morne, au néant

Au départ complètement blanc

 .

Sommeil vaincu par l’âme vermeille

Son visage explosé en merveilles

Sur la vitre sans trêve, sans rêve

Propulsé par le faux mot grève

Ou celui de vos enfants… (x

Ou celui de vos enfants… (x

Manifestation

Le temps vole, volage

Tic tac condensé dans une boîte

Toc concentré dans une tête

Et le bruit rouge partout

Embête

 .

Volage, vole, du cœur, encore

DU CORPS, ENCORE.

de l’âme doucement, bien.

Bon

 .

Chamboulement, dans les rues

Artères vivantes, bien. Bonnes.

Faim d’Extase,

ton bruit bouge partout

Bouillant dans mes veines

 .

On ne finit jamais ce qu’on entreprend.

Avec toi. Le temps est volage du cœur à l’avenir.

Vite, reprends l’artère ardente.

Et recommence. En Chœur.